vendredi 20 décembre 2013

Comment j'ai retrouvé la motivation de faire du sport

Je vous le disais, l'une de mes priorités du moment consiste à récupérer une forme physique et mentale. 
Je veux de nouveau ressentir ce que j'éprouvais avant :  avant j'allais à la salle de sport vers huit heures du matin, et j'en ressortais une à deux heures plus tard -voire même trois-, en sueur. Je rentrais chez moi, et après une bonne douche, je me reposais, détendue au possible. Pour moi, qui ai tendance à m'inquiéter pour tout et n'importe quoi -et une angoisse en nourrit une autre, puis une autre, puis autre…- le sport, c'était une cure de libération. Et bien meilleure que le fait d'enchaîner les gâteaux au chocolat au lait, je vous l'assure ! 

Mais ça c'était avant. Suite à ça, j'ai déménagé très loin de ma salle de sport habituelle, j'ai donc résilié et j'ai fais mon sport chez moi. J'allais même parfois courir dehors, le truc que je ne fais jamais à la base ! J'étais déterminée à conserver une bonne hygiène de vie et franchement, j'y arrivais… Pendant un temps ! 

Ensuite, j'ai perdu ma motivation : je faisais toujours les mêmes exercices et du coup, je m'en suis lassée. J'avais, pour ma défense, un rythme assez soutenu, dans le sens où je me levais vers quatre heures, et que je rentrais vers dix-neuf heures. Je peux vous dire qu'après des journées aussi longues, j'étais relativement motivée à faire mon sport au retour à la maison ! J'avais juste envie de manger et de dormir. 

Lorsque j'ai de nouveau déménagé, je me suis rapprochée de mon lieu de travail et tout est devenu plus simple. J'avais de nouveau une vie. Ce n'est pas pour autant que j'ai repris le sport de façon sérieuse et régulière, mettant ça sur le compte du déménagement, de l'adaptation et puis -bon, là, c'est une vraie excuse !- une opération chirurgicale et des soins infirmiers quotidiennement. En gros, je devais me ménager physiquement, et ça tombait bien ! 

Et puis j'aime avoir des formes, je trouve ça plus féminin, mais bon y'a des limites quoi ! Les bourrelets au ventre, ce n'est pas du tout glamour. Et puis je suis une fille qui aime bien se saper, alors quand vous vous retrouvez à porter toujours la même chose parce que vous êtes trop serrée dans tout le reste, en effet, ça vous motive ! En fait, je sais que j'ai besoin de sport pour me sentir bien. Je ne parle même pas du physique mais vraiment d'un échappatoire qui me permet de me sentir bien, satisfaire, fière. Je ne fume pas, je bois très peu, le sport, c'est vraiment mon antidépresseur.

Et s'il peut aussi me permettre de me sentir plus belle, je ne vois vraiment pas de raison de m'en priver ! 

1 commentaire:

  1. Oui cette veste je la trouve magnifique!!
    Bisous
    sofunnygirl.blogspot.fr

    RépondreSupprimer